Mon compte amcoeur

Identifiant :

Mot de passe :


Créer un compte
Mot de passe oublié ?

 

Le bénévolat amcoeur

Devenir bénévole
Devenir bénévole

Accueil

Dans le cadre des missions imputées à amcoeur par la mairie de Pelissanne, l'association, sur instruction de la police municipale, était intervenue à plusieurs reprises, pour tenter de solutionner un litige de voisinage lié aux chats qui traversaient le jardin d'une personne en faisant quelques trous et des crottes ...

Depuis environ deux ans plus aucune nouvelle de ce couple, la situation paraissait s'être calmée.

La réalité est bien différente !
Ces individus avaient tout simplement imaginé de faire disparaître les chats transitant par leur jardin.
Ce n'est que lorsqu’un voisin a commencé à voir disparaître ses chats, sans raison, qu'il a suspecté le couple.

Ses craintes se sont vite confirmées. La nuit il entendait des miaulements anormaux de chats en détresse appelant sûrement à l'aide.

Entre-temps un autre témoin est venu confirmer les dires de la première personne.

Dans ce contexte, le voisin victime des enlèvements de chats a mis en place une surveillance pour s'assurer de la réalité des faits. Cela n'a pas duré longtemps.

Après quelques jours de vigilance, il a surpris les individus, en pleine nuit, en action de capture illégale.

Bien sûr le mal était fait, le couple semblait faire un trafic de chats d’une part en revendant les plus beaux chats capturés et d'autre part en délocalisant à plusieurs dizaines de kilomètres les chats invendus pour aller les perdre de façon à ne plus revenir dans leur jardin.

Une altercation s'en est suivi entre le trafiquant et la victime de l’enlèvement des chats.

La cage de capture qui servait de piège a été récupérée par le témoin.

Comble de l’ironie la cage utilisée pour le trafic appartenait à amcoeur, elle avait été volée lors des captures faites par amcoeur pour stériliser les chats du quartier ce qui prouve bien que l'individu auteur des faits avait prémédité son coup.

On peut estimer que ce trafic de chats durait depuis environ deux ans avec pour autre risque de transformer ces chats en animal de laboratoire .

Amcoeur va déposer plainte à la gendarmerie de Lançon de Provence pour :

 Vol d'animaux
 Infraction à la législation sur l'identification des animaux (certains de ces chats ont été revendu sans identification).
 Abandon volontaire (pour ceux perdus dans la nature)

L'auteur de ces délits, s’il est reconnu coupable, risque jusqu'à deux ans de prison.

Si votre chat a disparu dans les quartiers nord de Pelissanne, il faut prendre contact avec l’association amcoeur en joignant une photo à contact®amcoeur.org.
Votre éventuel témoignage sera un élément supplémentaire pour appuyer la plainte déposée.

 

 

 

L’image contient peut-être : texte qui dit ’La cage dont se servait le trafiquant’

Derrière ces murs les chats perdaient toute traçabilité

L’image contient peut-être : personnes qui pratiquent un sport et plein air